Stage alpin des élèves de 1ère Spécialité SVT

72 élèves ont participé à un stage pluridisciplinaire de géologie, Physique-Chimie et EPS dans la région de Briançon du 12 au 16 septembre 2022.

Il s’agit pour les Sciences de la Vie et de la Terre d’introduire des points clés du programme de première en partant d’un travail concret de terrain. Dans le cadre de l’enseignement scientifique de première, un travail pratique de chimie a été mené pour déterminer la composition minérale des eaux des sources chaudes de la Rotonde près de Guillestre.

TP de SVT sur le terrain

Les professeurs d’EPS ont veillé à réguler l’effort que consiste une marche d’une journée ( dénivelé de 1000m), permettant à tout un groupe aux capacités physiques diverses d’atteindre le sommet du Chenaillet.

Régulation des efforts dans la montée du Chenaillet

Des évaluations ont été réalisées durant ce stage , un travail de l’oral sur une thématique en lien avec le travail de chimie a permis de constater une grande créativité chez nos élèves.

La météo a déterminé la chronologie du stage :

Le premier jour, nous avons effectué l’excursion du massif Chenaillet, l’occasion au travers d’une étude de paléo sédiments dorénavant métamorphisés de rendre compte de la présence d’un océan profond au Jurassique qui a commencé à se fermer.

Ascension du Chenaillet

Cette présence étrange de sédiments de fonds océaniques est ensuite confirmée par l’ultime ascension d’un fragment de lithosphère océanique. Tout le monde a atteint le sommet dans un univers singulier de basaltes en coussins .

Tout le monde est bien arrivé au sommet !
Descente du Chenaillet

La matinée du deuxième jour a été l’occasion d’un travail sur le lieu d’hébergement propice à l’étude du modelé glaciaire, il s’agissait de nous adapter à une météo pluvieuse. L’après-midi fut consacrée à un travail sur 2 affleurements ( fontaine pétrifiante de Réotier avec lecture du paysage ), puis la mise en évidence d’une tectonique distensive dans des formations géologiques antérieures à celles observées la veille ( failles normales du TRIAS).

Fontaine pétrifiante de Réotier

Une synthèse a été réalisée au centre du fait du retour de la pluie, en alternant 2 groupes ( Évaluations et réinvestissement des données de terrain, types de mesures, exploitation des outils(clinomètres, boussoles…)

La troisième journée d’abord consacrée à la géologie dans les environs de Saint-Clément a permis d’identifier un autre point-clé du modèle de l’histoire de la chaîne alpine ( tectonique compressive en domaine ductile et fragile). Les élèves ont déterminé par la suite la composition minéralogique des sources chaudes de la Rotonde.

TP Chimie : composition minéralogique des sources chaudes

Puis nous avons immobilisé le car. Les élèves ont mené par équipe un travail de groupe , alliant créativité sur la thématique du poisson « globule » , un poisson dont la survie dans de telles eaux peut interroger…

Chaque groupe a réalisé un dessin particulier, choisi une photo thématique, réalisé un poème ou une chanson.

En soirée en attendant le départ, chaque groupe a présenté à l’oral son travail. Nous félicitons nos élèves pour leur grande créativité et leur investissement dans cette démarche.

Les différents prix ont été remis: Le prix du stage alpin, le prix de l’humour, le prix du meilleur slam, de la meilleure poésie….